Blog de Matoskah

Mére lunaire.

Mere lunaire. Seul dans les ténèbres, sous l'oeil attentif de la mere lunaire, Je rênai de mes cendres par sa lumière. Par le temps, la plume a prit place aux larmes, le coeur obscurci tel un corbeau, j'erre en harmonie dans l'obscurité, m'abreuvant de l'élixir de vie. Me fondant dans la pénombre je n'en ressors que plus fort.


Tag

chanson   mylittlepywen   nouvelle   poème   texte