Blackodd: Un souvenir

Un souvenir

15 sept 2017 à 12:10pm

Je me souviens de son sourire, de son rire et de ses soupirs. Les souvenirs du passé me submergent, je glapis sans réserve, laissant échapper le son de ma propre faiblesse.


 


Je me montre fort, mais je ne le suis pas. J'avance: "je repense", je m'arrête: "je faiblis". Comment continuer comme avant, souriant et plaisantant?


 


Je joue, j'invente, je crée. Les masques de mes personnalités sont forgés dans les feux de mon passé, mon sourire est crispé: " je ne souris plus pour la faire vivre, mais pour survivre".


 


Mon soma n'est que tromperie, face à ma psyché meurtrie. Le temps ne peut pas l'effacer, force est de constater que je ne veux pas l'oublier.


 


S'il te plaît souvenir, figes-toi dans le temps et reste immortel. Je veux  te transformer en culte, en égrégore me protégeant du linceul de l’oubli.


 


Mon esprit repense à sa "cène", mes larmes essaient d'effacer ce  tableau cruel.


 


Je coule, je sombre... Mes souvenirs sont ma prison, mais sans eux je ne peux vivre.


 



Partage

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour Ajouter des commentaires dans le blog

Évaluation

Votre note: 0
Total: 0 (0 voix)

Tags

Aucun Tag