Blackodd: Simple mortel dans l'ombre de Damoclès.

Simple mortel dans l'ombre de Damoclès.

15 sept 2017 à 12:07pm

Je lève mes yeux sur ce monde abject, et je ne peux voir que des fourmis aux paroles acerbes.


Ils braillent, ils crient pour un combat sans réelle valeur, subjugués par des êtres aux pensées belliqueuses; enracinant leurs anathèmes sur le cadavre malchanceux de leurs noirs ennemis.


 


La voix du peuple est source de pouvoir à qui sait la manipuler, et voir ce monde se transformer en parodie me brise le cœur; la voie du faux a remplacé celle du vrai et je ne peux que mentir face au jugement des "justes".


 


Je ne reconnais plus que le cri dans ma tête, alors que mes lèvres mentent contre mon gré: que ce monde est fou; personne n'a le droit de penser qu'il sait mieux qu'un autre sous prétexte que son combat est juste.


Mais je ne peux que mentir, sourire et boire leur parole. Hochant la tête, mais n'en pensant pas moins face à leur ignominie.


 


Ainsi s'achèvent la lâcheté et l'idiotie; qui font mentir pour survivre aux "couleurs" vidées de leur sens.


Ainsi commence la "virtù" face à la "fortune".



Partage

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour Ajouter des commentaires dans le blog

Évaluation

Votre note: 0
Total: 0 (0 voix)

Tags

Aucun Tag